CCB2V
         COMMUNAUTE de COMMUNES          de Bruyères, Vallons des Vosges

Un élève récompensé

Le dimanche 11 février dernier se déroulait le concours national « Perku en herbe » à l’école de musique de Rambervillers. En 2018, ce concours annuel se déroule sur 4 lieux en France (Paris, Toulouse, Annemasse). Dans l’Est de la France, le concours était délocalisé à Rambervillers. Pas moins de 60 élèves venus de toute la région Grand Est croisaient les baguettes sur les épreuves de xylophone et de marimba.
Mathias Etienne-Boulay, tout juste 10 ans, habitant Champ-Le-Duc a fièrement représenté l’Ecole des Arts Vallons des Vosges dans la catégorie xylophone débutant (1ère et 2ème année).
Le matin il interprétait une pièce de F.Macarez « Ketchup » devant un jury de professionnel : E.Sammut (percussionniste solo orchestre de Paris et professseur à la Royal Academy of Music de Londres), B.Lesage (Percussions de Strasbourg), JB.Cortot (batteur de « la nouvelle star »), F.Lombart (professeur conservatoire Nancy). Il se qualifiait brillamment pour la finale avec 3 autres candidats en terminant 1er de sa catégorie.
L’après-midi il interprétait « Dans les nuages » de F.Dentresangle avec accompagnement piano et rejouait la pièce du matin. Mathias réalisait une interprétation de très haute qualité artistique qui lui valut de s’imposer brillamment dans cette catégorie devant deux élèves du conservatoire de Nancy et un autre du conservatoire de Colmar : le jury le félicitant pour sa musicalité et son sourire communicateur.
Il recevait, sous les yeux de sa famille et de la directrice de l’Ecole des Arts Mathilde Bonjean, de nombreux lots : un cool drum, un sac à baguettes, un bon d’achat chez un fabricant de baguettes, des claves ovales, un bonnet et un shirt sous les applaudissements nourris du public venu nombreux.
Depuis la création du concours en 2014, Mathias Etienne-Boulay a réalisé un véritable exploit. En effet c’est la première fois qu’un élève issu d’une école de musique rurale et non d’un conservatoire régional ou départemental s’impose.
Elève à l’École des Arts Vallons des Vosges, dans la classe de percussions de Grégory Terendij, Mathias a débuté depuis peu les claviers et a démontré tout son talent et sa musicalité.
Cela démontre également que la qualité de l’enseignement dispensé par les différents professeurs de l’Ecole des Arts est de très bonne facture.
Bravo à Mathias et à son professeur qui ont mis un très beau coup de projecteur à l’Ecole des Arts de la Communauté de Communes Bruyères Vallons des Vosges.

Publiée le 13-02-2018

Autres actualités